Bokor , hanté
Le Casino de Bokor

L’HISTOIRE DE L’HÔTEL

En 1863 et durant plusieurs années, les français tentent de coloniser le Cambodge, le Laos et la Thaïlande, créant ainsi, peu à peu, ce que l’histoire appelle l’Indochine Française.

Ne supportent pas la chaleur caniculaire, ni l’environnement insalubre du pays, les colonisateurs entreprennent, de 1920 à 1925, la construction d’un village qu’ils nommeront “Bokor”, visant à améliorer leur “confort”. Selon les rumeurs, plus de mille ouvriers cambodgiens seraient morts durant la construction du village, contenant un hôtel luxueux, un casino, quelques boutiques…

Peu avant la seconde guerre mondiale, les natifs se révoltent et font reculer les colons qui finissent par battre en retraite et abandonner Bokor. Par la suite, les Khmer reprennent le village, mais l’abandonnent à leur tour dans les années 1970, le laissant sombrer peu à peu dans l’oubli…

Bokor, hanté 2

HANTISE ?

Situé au sein d’un parc national, le village de Bokor était le terrain de jeu des urbexeurs, avant d’être racheté pour devenir, de nouveau, un hôtel luxueux. Selon la légende, ce lieu serait hanté par les ouvriers ayant trouvé la mort sur le chantier.

Mais, vu le manque (voir la quasi non existence) de témoignages à ce sujet, il s’agit plus d’une publicité pour attirer la clientèle qu’une possible réalité (je parle des fantômes des ouvriers, pas de la véracité de leur condition de travail, proche de l’esclavage, qui les a littéralement tué à la tâche).

Photos: Commons wikimedia / Mark Roy (CC 2.0) – Oobmak (CC 4.0) – Nicolas Pascarel (CC 2.0)

Date de publication : 17 Avr, 2019 - Dernière mise à jour : 24 Avr, 2019