© Suman Wadhwa – Commons Wikimedia

Kuldhara, petit hameau abandonné depuis le XIXe siècle, gît à environ 20 km de Jaisalmer (Rajasthan).

Construit au XIIIe siècle par Paliwal Brahims, chef de clan influent du pays, ce village affichait autrefois des centaines de maisons de pierre pour 1500 habitants. Au cours du XIXe siècle, ses habitants, ainsi que d’autres villages alentours, ont subitement disparus au cours d’une nuit…

LA LÉGENDE

Comme tout “phénomène” inexpliqué, les peuples se plaisent à raconter des histoires servant à remplacer le chaînon manquant (comme nous l’avons vu dans la pierre de Singapour).

La légende raconte l’histoire du premier ministre du Rajasthan de l’époque, Salim Singh, un homme odieux, qui tombe amoureux de la fille du chef du village.

Mais le chef ne voit pas d’un bon œil ces sentiments et s’oppose à la demande de mariage de Salim. Vexé et obstiné, Salim menace le village d’augmenter considérablement leurs taxes, si le chef ne change pas d’avis.

Redoutant l’augmentation des taxes et souhaitant préserver l’honneur de la fille du chef, le village entier décide alors de quitter leurs maisons au cours d’une nuit, pour ne jamais revenir. Également touchés par la hausse des taxes et la dignité de la fille de Paliwal, les 83 villages avoisinants les accompagnent dans leur démarche et disparaissent avec eux.

Mais avant de partir, les habitants de Kuldhara enterrent leurs trésors et lancent une malédiction sur leur village afin que personne ne puisse profiter de leurs richesses…

© Pradeep717 – Commons Wikimedia

LES CROYANCES

Tout comme Agrasen Ki Baoli, dès l’instant où l’on pénètre dans la ville, une atmosphère inquiétante se crée et un frisson parcourt tout notre être.

Selon la malédiction, quiconque tentera de s’installer dans le village ou de déterrer les richesses de anciens habitants connaîtra une fin tragique.

D’autres croyances laissent entendre que les esprits des personnes ayant été forcées de quitter Kuldhara sont revenus hanter le village après leur mort.

Selon les témoignages, il semblerait que chaque personne ayant essayé de vivre dans le village ait connu des évènements paranormaux et en soit vite repartie.

THÉORIES

Si la légende « romantique » du premier ministre tombant amoureux de la jolie fille du chef concorde avec l’histoire, par la réelle existence du personnage, les historiens ont mis en avant quelques théories pouvant expliquer la « disparition » subite des habitants de Kuldhara.

Au cours du XIXe siècle, le Rajasthan a connu cinq guerres. L’une d’entre elles aurait pu forcer les occupants de ces 85 villages à quitter leurs biens de manière précipitée et de préférence de nuit, afin de n’être persécutée par aucune troupe ennemie.

Que ce soit lié, ou non, au caprice du premier ministre, les taxes des résidents de la ville ont effectivement été augmentées. Au fil du temps, voyant les coffres se vider et ne pouvant plus subvenir aux besoins de la ville, un exode forcé a vu le jour. Mais si c’était le cas, les habitants auraient pris le temps de rassembler leurs biens et on aurait retrouvé des traces de leur voyage et de leur nouveau lieu de vie.

DISPARITION DE MASSE : MYTHE OU RÉALITÉ

Si, à l’heure actuelle, les historiens n’ont pu obtenir de réponses quant au lieu où se sont installés les anciens villageois de Kuldhara après leur exode, les théories rationnelles l’emportent sur la disparition étrange et inexplicable. En effet, une guerre ou une incapacité de payer de fortes taxes peut mener à un exode.

Quand à la réputation hantée du village en ruines, il est facile d’imaginer des sons ou des apparitions fantomatiques lorsque nous nous trouvons dans un lieu à l’atmosphère inquiétante ou étrange.

Source images : Commons-wikimedia (licenses cc): Suman Wadhwa / Pradeep717

Auteure : Ezio

Correction et vérification : Davy Chatillon

Date de publication : 18 Déc, 2018 - Dernière mise à jour : 18 Jan, 2019